5ème Jour - Lundi 19 Avril - Ljubečna (Slovénie)- Luzina (Croatie) via Zagreb (Croatie)

argaiv1828

Ljubečna (Slovénie)- Luzina (Croatie) via Zagreb (Croatie)

Program in english.

From Ljubecna (Slovenia) to Luzina (Croatia) via Zagreb.
On the road again...
Pablo’s birthday party in the sun, on the highway. Marc played piano on the parking in a festive atmosphere.  Songs, dances, kisses, emotions, laughs, tears.
Night in  a highway parking area in Luzina
Good night.

A l'orée de la forêt
Forts de notre expérience de la première nuit en Slovénie, plutôt fraîche (5 °C), beaucoup ont investi  le gymnase. Pour autant, au réveil matinal, nous n’avons pas l’air de grands sportifs … Ceux qui anticipent se lèvent à 6h pour savourer le plaisir d’une dernière douche chaude avant … on ne sait combien de temps.  Nos hôtes slovènes nous emmènent un peu plus loin, on laisse la place pour le début de l’école.

Petit- déjeuner ensoleillé, près d’une prairie, en lisière de forêt.

Estelle

Puis, festival de bien-être, qui faisant son footing pied nu dans l’herbe, qui faisant une salutation au soleil, qui effectuant des mouvements inspirés du taï chi et autres pratiques, qui faisant quelques vocalises, qui faisant voler un diabolo dans les airs …

Allez, en route !

Petite séance d'osthéopathie par Sophie sur Marie-Astrid

Nadège


Après une dernière étreinte à Darja et Andrej, on reprend la route, cap sur la Croatie. Nous longeons des paysages ravissants, de nombreuses églises, châteaux, rivières, mais zou, Françoise, non, on ne s’arrêtera pas cette fois pour se baigner.

Un peu de poésie sur une aire d’autoroute

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour midi, arrêt sur une aire d’autoroute, station « Petrol ». Qui a dit que ces aires étaient déprimantes ? Une caravane passe et tout est embelli … Ce jour est celui de Pablo dont on fête l’anniversaire . L’équipe de Gédéon a assuré pendant la route et a confectionné un buffet digne d’un traiteur.

Le soleil continue de nous sourire. Un groupe entonne la chanson du Métèque. L’émotion est palpable.
Guy nous lit un poème. Une musique chatouille nos oreilles, et surtout nos coeurs, le piano de Marc et son parasol doré ont  pris place incognito à nos côtés. Ondulations de quelques hanches inspirées par la mélodie, et concerto impro à 4 mains avec Marc et Pablo. Le soleil est à l’intérieur de nous, finalement …

Instants précieux et magiques
Une aire de musique
Pour tous, le plein s’il-vous-plaît.

Adijos la Slovénie, bonsoir la Croatie
Passage des douanes, sortie de l’Union européenne. Les frontières si perméables de l’Union disparaissent. Les limites des Etats se rappellent à nous avec ce douanier peu souriant qui passe en revue chacun de nous.

Campement



Est-ce le soleil désormais couché, le froid qui reprend ses droits ou les toilettes payantes avec une sorte de vigile qui ne connaît qu’un mot « Euro » ? Cette aire d’autoroute est  moins accueillante.

Parlez-moi d’Amour

Le Caravamoureux du jour : Pablo, fête aujourd’hui son 45e anniversaire (et il sera bien fêté). Natif de Vina del Mar, dans le centre du Chili (côté Valpareiso), il a vécu pendant une dizaine d’années dans une oasis du désert d’Atacama, l’un des plus arides du monde. Il réside à Auxerre depuis huit ans. Des métiers, il en a fait des tas dans sa vie : assureur, banquier, chauffeur routier, guide équestre, mannequin international, vendangeur.  Il a aussi beaucoup voyagé. Son rêve : faire le tour du monde. Sans argent.

- Ce qu’on a fait de plus beau par amour pour toi ?
- Ma fille Zoé (ce qui signifie ‘’ La vie ‘’ en grec). Et je remercie profondément sa mère pour cela.

- Ce que tu as fait de plus beau par amour ?’
- Ma fille Zoé. Je lui dis et je lui redis mon amour.
- Quel est pour toi le symbole de l’Amour ?
- Un renoncement : tout faire pour que l’autre soit heureux. Surtout, le laisser libre. Aimer, cela s’apprend et cela prend du temps.
- Une phrase ou une pensée que tu aimes tout particulièrement.
- Dejala ser, en espagnol. Let it be en anglais (lâche prise ou laisse faire les choses).
- Qu’est-ce qui t’a donné envie de te joindre à la Caravane Amoureuse ?
- J’aime passionnément la vie et les gens. Je suis profondément idéaliste, j’ai envie de lutter pour un monde meilleur. Il était donc normal que je rencontre le chemin de la Caravane Amoureuse.

 

L’ Amour au quotidien.

 

Marcom comment ? Les Slovènes, eux aussi, aiment beaucoup Marc Vella. Mais ils l’ont rebaptisé…dans leur langue. Pour le concert qu’il a d onné à Ljubecna,  Marc  était devenu Marcom Velajem. Et Cathy et Yanaé, ça se dit comment ?

Femme de coeur (s). Belle initiative prise par Catia, dans Caribou : la distribution de petits boutons en plastique pour les vêtements en forme de… cœurs.

Mila