43ème Jour - Jeudi 27 mai - Grèce - De Ioannina à Igoumenistsa

argaiv1123

 

English corner

Thursday May 27th
From Ioannina to Igoumenitsa – Greece

43ème Jour - Jeudi 27 mai - Grèce - De Ioannina à Igoumenistsa

Dernière journée sur les routes Grecques, avec une pause déjeuner au bord d’une très belle rivière.
Nous atteignons le port d’Igoumenitsa près à embarquer tôt le lendemain matin.

Claire

La Caravamoureuse du jour : Laurence vit à Lyon, consultante.


Le 1er mai, après le lever du soleil, plus de 50 caravaniers lui ont fêté ses 38 ans. Cela se passait sur le bord du Bosphore à Istambul, et ce moment, Laurence le gardera longtemps !
Sa vie, elle la nourrit beaucoup de la chaleur de ses amis et de tous ceux qu'elle aime profondément. Mais la vie, elle l'aime aussi quand elle sent le soleil réchauffer sa peau, quand elle se laisse aller à danser, quand sa voix porte des mots qui vont tout doucement toucher, et quand, dans le silence qui s'installe, s'étalent toute la beauté des paysages à contempler pour lui faire respirer intensément le souffle de l'instant.

- Ce qu’on a fait de plus beau par amour pour toi
- « L'an passé, à Noël, j'ai soudainement ressenti toute la douleur de la mort de mon père survenue lorsque j'avais à peine 4 ans, me rendant compte que je n'avais jamais su jusqu'alors qui il était. Constatant peut-être pour la première fois ce chagrin jamais exprimé, me voyant inconsolable, ma mère s'est approchée de moi, ma sœur est venue m'embrasser, un de mes frères m'a serrée fort dans ses bras, un autre a mis un an à écrire avec soin tout un livre relatant ce qu'il connaissait de la vie de mon père.
A cet instant, s'est exprimé toute la chaleur de ma très belle fratrie, et, quand j'y repense, ce moment me fait encore pleurer. »

- Ce que tu as fait de plus beau par amour
- « Accueillir avec la plus grande délicatesse ma cousine qui s'est effondrée en larmes dans mes bras, l'entourer de douceur, et être là juste pour elle. »

- Quel est pour toi le symbole de l’amour ?
- « Au Tibet, une petite fille se tenait au bord d'une route sinueuse quelque part entre Lhassa et Katmandou un jour où la vie m'avait amenée là. Comme un papillon sur une fleur, ses petites mains se sont posées sans discuter dans le creux de la mienne, juste le temps de nous regarder, de nous apprécier. Le papillon a repris son envol, emportant l'enfant et gravant dans mon cœur l'intensité et la beauté déposés par cet instant. »

- Une phrase que tu aimes tout particulièrement
- "Elle n'attendait rien, elle donnait.
Et comme elle n'attendait rien, elle reçut au centuple."

- Ce qui t’a donné envie de te joindre à la Caravane amoureuse
- « Je suis montée dans la Caravane pour une seule raison,
Celle où la rencontre d'un inconnu
Ouvre la porte à l'inattendu,
Montrant la différence,
Appréciant la ressemblance.
Le regard plonge alors dans celui de l'autre, en un clin d'œil s'éclaire alors une petite lumière indiquant que les âmes se sont reconnues. Dans le creux d'un matelas de tendresse, à cet instant précis, s'enlacent les mots que seul le cœur sait murmurer. »